© One 2 Think 2020 - info[at]one2think.org

mission

One 2 Think a pour but d'émanciper les filles, les garçons et les jeunes au Bangladesh en les formant aux compétences du 21ème siècle 

One 2 Think a pour but d’émanciper les filles, les garçons et les jeunes au Bangladesh à travers une éducation de qualité, en les formant aux compétences transversales : compétences personnelles, interpersonnelles et cognitives, pour qu’ils soient capables d’affronter les défis de la vie quotidienne, et s'adaptent à une société en mutation, en les utilisant tout au long de leur vie personnelle et professionnelle.

L’apprentissage de ces compétences devrait être accessible à chaque enfant et jeune, indépendamment de sa race, son genre, sa nationalité, son ethnie, son appartenance socio-économique, sa croyance religieuse, son opinion politique, son orientation sexuelle ou encore son handicap.

Les compétences telles que l’esprit critique, la confiance en soi ou encore la négociation devraient être développées à l’école, car elles représentent un aspect crucial d’une éducation de qualité (objectif de développement durable de l’ONU n°4). Ces capacités sont essentielles pour la sécurité individuelle dans un pays comme le Bangladesh et ont un impact sur le long terme puisqu’elles sont employées au quotidien.

Les résultats de l’acquisition des compétences du 21ème siècle ne se mesurent pas uniquement en termes de savoirs, mais aussi d’attitudes, de comportements et de valeurs. Selon One 2 Think, leur enseignement encourage aussi les élèves à rester à l’école, car elles sont transmises de manière interactive, avec des méthodes innovantes.

 

Grâce aux capacités transversales, les filles, les garçons et les jeunes ont du pouvoir. Ils peuvent agir prudemment et positivement, être responsables et respectés, et se faire entendre au sein de la société en tant que jeunes puis, plus tard, en tant qu’adultes. Ils peuvent atteindre leur plein potentiel, être des citoyens actifs dans leurs communautés et devenir des acteurs du changement.

 

Ces compétences sont également très valorisées dans le marché de l’emploi, où elles sont appelées soft skills. Elles sont souvent considérées comme étant plus importantes que les compétences techniques d'après la Banque Mondiale, car elles ne peuvent être remplacées par les algorithmes.

Grâce aux compétences du 21ème siècle, les filles, les garçons et les adolescents seront capables de:

11.

être des acteurs du changement

12.

participer au sein de la société